Dernier développement au chantier naval

Lors d’une cérémonie tenue aujourd’hui au chantier naval de Chengxi en Chine, la marraine du navire, Elizabeth (Betsey) Nohe a donné le coup d’envoi virtuel au baptême et au lancement du M/V Nukumi. Ce nouvel autodéchargeur de pointe est en cours de construction pour Canada Steamship Lines (CSL) en vue de desservir Sel Windsor, un client de longue date. Mme Nohe est vice-présidente, Gestion de la chaîne d’approvisionnement, à Sel Windsor.

C’est un employé de Sel Windsor qui a suggéré l’appellation Nukumi dans le cadre d’un concours interne. Prononcé « Nou-Gou-Mi », le nom fait référence à une vieille femme sage dans la culture traditionnelle mi’kmaq, dont les racines sont profondes dans les provinces atlantiques canadiennes. Le concours a recueilli près de 200 suggestions. Un comité multidisciplinaire a ensuite ramené cette liste à trois propositions, qui ont été soumises à un vote final.

Fruit d’un partenariat stratégique entre CSL et Sel Windsor, le nouveau navire de 26 000 TPL apporte une réponse fiable, durable et sécuritaire au besoin de Sel Windsor de transporter du sel de déglaçage depuis son site de Mines Seleine aux Îles-de-la-Madeleine vers des dépôts du Québec et de l’Est du Canada. Il est prévu que le M/V Nukumi entrera en service au début de la saison de navigation 2022.